Réforme 100 % Santé : Quels impacts ?

17 juin 2021 12 min de lecture

Quels sont les retours suite à la mise en place de la réforme du 100 % Santé qui s’est progressivement mise en œuvre à partir de 2019 et jusqu’au 1er janvier 2021 ?

Pour rappel, la réforme du 100 % Santé ou Reste à Charge 0, a pour objectif de permettre à tous les Français disposant d’une complémentaire santé responsable ou de la Complémentaire Santé Solidaire, d’avoir accès aux soins d’optique, prothétique et d’audiologie, sans aucun reste à charge. Ces soins seront entièrement pris en charge par la Sécurité sociale et les complémentaires santé.

Des résultats mitigés sur l’optique

Sur le poste optique, le dispositif 100 % Santé a été choisi par environ 15% des clients des opticiens tandis que l’Etat avait pour objectif un taux d’utilisation de 20 %. L’exécutif a donc demandé à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) d’effectuer des contrôles afin de vérifier que l’offre 100 % Santé est convenablement mise en valeur et proposée dans les devis des opticiens (Article Les Echos « Lunettes : le 100% santé a trouvé son public »).

Compte tenu de la crise sanitaire de 2020 (deux mois de fermeture des magasins entre la mi-mars et la mi-mai), la Réforme a notamment permis de favoriser une certaine reprise d’activité. En un an, 14 % des verres ont été vendus dans le cadre du 100 % Santé et 12,5 % des montures, selon les premières estimations. « Cela représente 2 millions de lunettes sur un total de 15 millions d’équipements vendus chaque année », a indiqué Nicolas Sériès, vice-président du Groupement des industriels et fabricants de l’optique (Gifo). Les opticiens estiment que la part du 100 % Santé n’augmentera pas beaucoup plus. En effet, le recourt à ce dispositif possède certaines limites car lors du choix de lunettes, le critère du prix arrive en dernier : neuf porteurs de lunettes sur 10 sont prêts à ajouter la différence afin d’avoir une paire de lunette qui leur plait.

Par ailleurs, pour les personnes recherchant un produit fabriqué en France, ils ne pourront pas se tourner vers la gamme 100% Santé, à bas coût. Cette dernière exclut la production française et contribue à solliciter encore plus de produits réalisés à l’étranger.

Enfin, avec les offres proposées par les réseaux de soins de type ITELIS ou SANTECLAIR, c’est-à-dire avec une prise en charge à 100 % sur de nombreux équipements, le choix d’un équipement 100 % Santé peut perdre de son intérêt.

Un déblocage des ventes et de l’accès aux appareils en audiologie

Concernant le marché des prothèses auditives, où le 100 % Santé est entré pleinement en vigueur au 1er janvier 2021, la Réforme a permis une envolée des ventes d’audio prothèse. Pour le réseau Alain Afflelou, exploitant 330 centres audio, le plus souvent à l’intérieur de ses magasins d’optique, une vente de prothèse auditive sur deux s’est faite l’an dernier grâce au nouveau dispositif. Le succès du 100 % Santé audio pousse donc les chaînes d’opticiens à la croissance du nombre de leurs centres spécialisés.

Dans le réseau d’audioprothèse de Santéclair, 28 % des bénéficiaires ont choisi un équipement estampillé 100 % Santé. Mais, parmi les 72 % qui ont préféré des prothèses auditives à tarifs libres, 21 % n’ont pas non plus eu à supporter un reste à charge grâce aux tarifs négociés dans le cadre du réseau. Hors du réseau (soit sur l’activité tiers payant de Santéclair), 48% des assurés ont choisi des audioprothèses du panier 100% Santé. Et parmi ceux qui ont fait le choix des tarifs libres, seuls 8 % n’ont pas eu de reste à charge. Ce constat illustre à nouveau l’attractivité moindre des paniers 100 % Santé lorsqu’il est possible d’aller dans un réseau de soins (ITELIS, SANTECLAIR…). Phénomène toutefois moins marqué que pour l’optique.

Des retombées positives en dentaire

Pour ce qui est du poste dentaire, au bout d’un an, entre 2020 et 2021, les soins dentaires entièrement remboursés représentent 53% des soins prothétiques pratiqués par les dentistes. Ce qui correspond à l’objectif de la réforme pour la Sécurité sociale. Un succès notamment tiré par la forte demande des prothèses dites céramo-métalliques, une matière bien plus discrète que le métal pur. “Le 100 % santé en matière de soins dentaires se distingue de l’audiologie et de l’auditif car certains actes parmi les plus pratiqués, comme les couronnes céramo-métallique, ont été intégrés dans le panier entièrement remboursé”, confirme Albert Lautman, directeur générale de la Mutualité Française, fédération regroupant les mutuelles du marché français (Capital, « Optique, dentaire… Quel succès pour les soins remboursés à 100% ? »)

En conclusion

Le recours au 100 % Santé ou Reste à Charge 0 apparait contrasté en fonction des postes optique, dentaire ou audiologie. Si nous constatons que les retombées sont positives pour le dentaire et l’audiologie, les résultats sont en revanche nettement plus mitigés pour l’optique.

L'auteur

  • Elie SELLAM

    Directeur de clientèle Grands Comptes Prévoyance & Santé Collectives France

Les dernières actualité santé & prévoyance

Tenez-vous informé des actualités, inscrivez-vous à la newsletter

RGPD(Nécessaire)