Green Bonds & Climate Bonds, du sens aux obligations

30 novembre 2020

L’offre d’obligations vertes se développe considérablement, notamment en Europe, et nous commençons à voir de plus en plus de gérants proposer des fonds investis dans ces obligations.

Parallèlement, la première émission de dette Européenne mutualisée fut un énorme succès, réalisation tangible de l’accord entre notre président Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel au premier semestre.

La Commission Européenne, signature AAA, a ainsi levé 17 Mds d’euros alors que les investisseurs ont poussé la demande jusqu’à 230 Mds d’euros. La première tranche de 10 Mds d’euros, à 10 ans, sert un rendement négatif à – 0,26%. Une belle aubaine pour les investisseurs sur cette obligation AAA qui rémunère davantage que la dette allemande (-0,62%) et même française (-0,33%).

L’objet de ce premier emprunt est essentiellement de financer les mesures de chômage partiel. Plutôt que de l’appeler « corona bond », il s’apparente davantage à un social bond.

Au regard de la demande des investisseurs, les prochaines émissions montreront probablement de nouveau un franc succès qui enrichira l’allocation ESG des portefeuilles des investisseurs.

Auteur : Thierry DE LA NOUE, Responsable Investment Consulting ERE

Les dernières actualité retraite

Tenez-vous informé des actualités, inscrivez-vous à la newsletter

RGPD(Nécessaire)