Année compliquée pour les opérations d’actionnariat salarié structurées

SiaciSaintHonore-annee-compliquee-pour-les-operations-dactionnariat-salarie-structurees

 

Si bon nombre d’entreprises ont pu maintenir voire différer leurs opérations d’actionnariat salarié en 2020, seules deux opérations structurées (à effet de levier) ont été maintenues sur une douzaine d’opérations annuelles.

Quelques opérations pourraient voir le jour d’ici la fin de l’année mais cela reste à la marge et sans certitude.

Ce maigre tableau touche tous les acteurs du marché dans la mesure où il est de plus en plus fréquent que les entreprises choisissent un « fronteur » qui partage ensuite les options avec d’autres banques.

La crise sanitaire aura donc eu raison des opérations structurées en 2020 mais quid de 2021 ?

En France, l’actionnariat salarié reste un terrain extrêmement favorable qui ne coûte pas cher dans la mesure où l’abondement et la décote sont quasi intégralement subventionnés par l’état (pas de charge comptable ni fiscale).

Lire la suite de l’article

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Dans la même catégorie

Rejoignez plus de 3500 entreprises clientes

Détaillez votre projet à nos conseillers-experts

Demande de contact

Inscription Newsletter

Demande de Rappel

[fragment]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour enregistrer vos choix tout au long de votre navigation sur le site (comme le choix de la langue) et certains renseignements sur votre navigation ( comme la durée de votre visite). Ils permettent donc de faciliter votre navigation. Sans eux, il serait impossible d'éditer des devis en ligne.