Transitions Collectives : Reconvertir les salariés pour atténuer la crise sociale

8 avril 2021 5 min de lecture

Les Transitions Collectives sont un nouveau dispositif gouvernemental co-construit avec les partenaires sociaux, qui permet aux employeurs d’anticiper les mutations économiques de leur secteur et d’accompagner les salariés à se reconvertir de manière sereine, préparée et assumée dans leur bassin de vie. À l’issue de son parcours de formation, le salarié s’oriente vers un métier porteur de son territoire, en évitant une période de chômage.

Un parcours public/privé menant à la certification et à l’emploi

Pour les entreprises, la démarche se fait en trois étapes : l’identification des métiers fragilisés dans un accord de type GEPP (Gestion des emplois et des parcours professionnels), l’information via le conseiller en évolution professionnelle (CEP) des salariés susceptibles d’être éligibles au parcours de formation et enfin le dépôt du dossier de « Transitions Collectives » auprès de l’AT-Pro avec l’appui de l’Opérateur de compétences (Opco).

C’est dans cette optique que le dispositif PASSERELLES a été créé. Celui-ci repose sur un enchaînement fluide de plusieurs-étapes, qui sécurisent le parcours du salarié et favorisent le succès de la reconversion. Tout au long de ce processus, les salariés reçoivent un accompagnement de consultants du privé et de structures partenaires afin d’être orienté en toute sécurité et sérénité. Les modalités de formation quant à elles sont adaptées au profil de chacun grâce à une grande variété de dispositifs. De plus le financement des projets (cours à distance ou en présentiel dans un organisme de formation, VAE, formation en situation de travail…) et de reconversion, (rémunération et formation) est partagé entre l’État, l’entreprise source et l’entreprise cible.

Première mise en application sous l’impulsion de Derichebourg & Korian

La première pierre de cet accompagnement a été présenté chez Derichebourg le 7 avril dernier à Elisabeth BORNE, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, ainsi que Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé. Concrètement, grâce au concours de SIACI SAINT HONORE, 24 agents de service de la société de nettoyage vont suivre une formation de 14 mois pour devenir aides-soignants. A la clé, un CDI au sein du groupe Korian, spécialiste des maisons de retraite et des EPHAD.

Myriam El Khomri – Directrice du Conseil SIACI SAINT HONORE

Bertrand Martinot – Directeur du conseil en formation et développement des compétences  SIACI SAINT HONORE

Les dernières actualité ressources humaines

Tenez-vous informé des actualités, inscrivez-vous à la newsletter

RGPD(Nécessaire)