Point sur la réforme des retraites aux Pays-Bas

8 juillet 2021 6 min de lecture

Le gouvernement Néerlandais a récemment annoncé que la réforme des retraites serait retardée.  La réforme prévoyait un passage d’un régime de retraite collectif à une approche plus individuelle, et une évolution de l’âge de la retraite lié à l’espérance de vie. Le nouveau système de retraite, devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2023, un an plus tard que prévu initialement, avec une période transitoire de 2023 à 2027.

Du retard sur l’entrée en vigueur de la réforme des retraites

 

Dans le principe, la réforme a pour objectif d’améliorer le niveau de pensions versé aux retraités. Pourtant ce n’est pas l’avis des cotisants, 50% d’entre eux craignent une baisse des prestations suite à l’arrivée du nouveau système par cotisations définies.

La perte de confiance dans le système de retraite est traduite dans un sondage qui évalue la confiance des actifs quant à leur taux de remplacement. Le sondage affiche que 66% des 3000 personnes interrogées s’attendent à ce que leur revenu de retraite suffise à poursuivre leur niveau de vie actuel. 10 ans plus tôt, 75% des sondés avaient répondu positivement.

Aujourd’hui portée par les fonds de pension et les employeurs, la réforme va confier la responsabilité de la gestion des fonds aux particuliers. Le nouveau système de retraite accorde plus de responsabilité aux cotisants. Les fonds de pension seront tenus de mesurer l’appétence aux risques leurs membres et d’ajuster leur politique d’investissement en conséquence.

Selon les chiffres de la banque centrale, les fonds de pension néerlandais allouent actuellement 39% des fonds à des actifs risqués mais fructueux, des positions qui ne seront sans doute pas tenues par les futurs retraités après la mise en place de la réforme. En effet, les trois quarts d’entre eux préfèrent que les fonds soient investis sur des actifs fiables mais moins rentables ce qui pourrait conduire à des rendements moins performants.

Pour certains spécialistes, la réforme va avoir un impact important sur l’allocation d’actifs des fonds de pension localement et, plus largement, sur le marché des titres à revenu fixe en Europe.

L'auteur

  • Dominique EDME

    Directeur des Offres Internationales

Les dernières actualité international

Tenez-vous informé des actualités, inscrivez-vous à la newsletter

RGPD(Nécessaire)